L’Ame.

26 07 2009

J’ai entendu un scientifique dire que ça ne voulait rien dire…Comment peut -il dénigrer notre culture ? Insconsciente, certes, innocente, mais pour laquelle nos ancêtres se sont battus.Celle qui est l’origine des religions, avec tout ce qu’elles comportent de passions, de morts ou d’espérances, mais,de convictions vraies ou erronnées par la faute de notre petitesse humaine.

Non, je ne suis pas d’accord,tout a un intérêt, tout est science pour celui qui sait,ou qui sait ne pas savoir.Nos intuitions,nos raisonnements même s’ils étaient partiaux,par le passé, nous ont indiqué la voie,ils sont dignes , comme ceux qui les ont portés.Les scientifiques sont trop scientifiques, c’est bien leur faiblesse.Mélangés vous, pour mélanger vos savoirs, et comprendre,mais, ne me dites pas que l’âme n’a pas de sens scientifique, car, elle les a tous. La science aide, mais la science sans âme, ne sait à rien.Les mots ne sont pas des amuses gueules .

Comme je crois en tous, je sais que le plus petit peut le plus,rien ne sert à rien, et tout est utile à qui sait le rendre utile.J’ai peu de diplômes, certains n’en ont pas du tout;et pourtant leur intelligence n’est pas des moindres,elle a seulement négligé la reconnaissance, et l’argent et ce n’est peu dire. Les vrais valeurs de ce monde sont cachées,qui les trouvera ?

N’oubliez pas l’inconscient.Il n’est pas commode de le falsifier,c’est un jugement dernier.

La fin de nos vies nous révèlera tout;alors nous aurons toutes les données pour évaluer notre parcours.



Quelques bases scientifiques ne peuvent pas nuire.

26 07 2009

Pierre Buser,je commence à lire sur l’inconscient, histoire de voir si “mon intuition”,est vérifiable.Voir l’artile qu’il écrit que j’ai stocké sur “La recherche” dans mes liens.Je répugne un peu, tant ma gloire d’autodidacte me satisfaisait…trop d’orgueil ? Surement, je ne m’en suis jamais cachée, mais surtout l’envie d’expérimenter moi-même, de reprendre tout à zéro, comme si la voie du passé me semblait erronée, infructueuse.Rechercher au plus profond de soi,des connaissances insoupçonnées,venant d’ou ? D’un inconscient collectif enfin bavard ? D’un savoir inconscient libéré,grâce à une permission hors norme pour but humanitaire enfin à terme ?

Bref, je retiens,si, j’ai bien compris 3 inconscients,celui de Freud l’analytique,puis un inconscient affectif, et un cognitif.Certains parlent d’un inconscient social.Jung ? C’est pas idiot, les émotions et la raison, puis un coktail des 2 pour régler notre personnalité,celui qui ressort de la psychothérapie,et qui pose tant de problèmes aux malades qui ne savent pas le conquocter,ou trop exigeants.

Ensuite,j’ai entendu conscience potentielle celle de la conduite automatique.Le mot sur la langue,limite du conscient.Le neurone miroir ou imitateur. L’inconscient des profondeurs…Et, mon préféré;l’intuition, porte ouverte de l’inconscient.



Théorie de la double contrainte.

25 07 2009

Je viens de la découvrir.Et, elle me parle de l’intérieur.J’ai vécu ce sentiment d’impasse,de l’impossibilité de la réponse,et je crois savoir d’ou il vient.C’est encore une histoire d’inconscient.Le squizophrène est peut -être davantage perméable à l’inconscient d’autrui,et s’il grandit avec cette lucidité,il ne peut se développer correctement.L’inconscient est censé ne pas être visible, ou du moins pas suffisamment pour perturber le sujet.Hors, nous avons dit que l’inconscient contenait tout ce que le conscient ne pouvait supporter, ou admettre, entre autres, donc ,l’ambiguité de l’être humain, le contraire du conscient qui le maintient, comme le - maintient le +. Et, cette approche de l’humain m’est familière, enfant,je le voyais ainsi, gentil et méchant à la fois,renfermant le contraire de son apparence en même temps, CAD, la capacité de son changement,du tout possible de son être, à la fois, humain et inhumain (bêtial). Si seulement, on expliquait cette réalité dès l’enfance !Que de souffrances  diminuées !  J’ai bien compris, maintenant, que l’important, c’était le conscient,le tri que l’on réussissait à faire dans son esprit,(conscient ou inconscient) pour ne laisser passer que la résultante de notre volonté dans le réel,sachant que nous ne pouvons nous soustraire à nos instincts bestiaux, sinon, en les enfouissant plus ou moins profond selon les individus….



L’égo carburant du bonheur.

18 07 2009

Lorsque l’égo faiblit,le doute de soi s’installe,la dépression guette,c’est le départ d’un cercle vicieux infernal,le bonheur est menacé.Le psychisme est très sensible avant de trouver une maturité.La conviction de notre manque de qualité déprime, mais celle de notre manque de raison, rend fou.La conviction n’est rien,qu’une lumière personnelle plus ou moins éclairée,comme l’espoir..Qui connait la bonne attitude de vie, sans connaitre la fin ?Quand la raison veut changer de base,l’être entre dans le plus terrible des cercles vicieux psychiques, que tout le monde entretient par peur collective.Or, n’oubliez pas,que tout est possible, à celui qui le croit et agit en conséquence.La route psychique est parfois longue, et incompréhensible pour l’extérieur,tant elle est subjective, elle n’en est pas moins sure pour autant, même si et surtout si elle s’en remet au seul esprit vraiment intéressé.Chacun sait ce qui est bon pour lui,inconsciemment ou non, si l’égo se trouve dans le conscient ordinaire, l’homme paraitra sain aux yeux des autres, sinon, s’il est dans l’inconscient personnel ,l’individu suivra sa logique personnelle, pour pouvoir continuer à exister, et il paraitra fou aux yeux des autres.Chacun sait ce qui est bon pour lui, mais aux contacts des autres, il doit composer et la route qu’il veut prendre parait parfois contradictoire avec le bien -être et la norme ,c’est la quête effrénée du bonheur,qui ressemble au malheur,la recherche d’un autre état ,d’un meilleur bonheur.



Les “crises” d’inconscience.

2 07 2009

Ou moments de folie ou manies, comme vous voulez, surgissent parce que la conscience ne les autorise pas, collective mais aussi celle du sujet,et que le sujet en a besoin pour avancer son parcours psychique, pour décortiquer ses problèmes intérieurs qui n’ont jamais trouvé de solutions internes justement, et nécessitent le concours de l’extérieur,une prise de conscience du sujet, mais aussi d’autrui.Sans la puissance de l’inconscience, jamais le sujet n’aurait la force de ressortir des conflits aussi douloureux.

Qu’elles soient réprimées par le monde, c’est normal,on ne peut tous péter les plombs sans freins de la part des autres,de plus, il faut que la raison externe reste en base , en repère. Mais, ce qui est déplorable c’est d’abord la méconnaissance du but de ces crises par le public et la peur qui en découle de ce fait, et empêche l’accomplissement de la résolution  complète du problème mis en scène,et de son analyse.Le public doit savoir que l’inconscient momentané sort des terreurs intérieures,pour les enrayer, que cette inconscience n’est pas contagieuse et qu’elle est réversible,et que tout homme , un jour,peut y avoir recours à son insu, mais en vue de réussir sa vie. Il faut une information psychiatrique de la population , qui est d’une innocence dangereuse, qu’attendent les psychiatres ? On fait bien de la prévention sur l’alimentation physique, pourquoi celle de l’esprit est si taboue ?

Il serait temps que le monde grandisse,qu’il apprenne la peur utile,et la connaissance de l’esprit humain ,en  travaillant sur sa folie,avec courage,par humanité,pour espérer aborder un jour,la sagesse.

La folie est le bouclier crypté de la sagesse.



Les “enfants” terribles.

1 07 2009

Celui qui renie la réalité a un sacré culot ! Bien sur, on dira; il ne peut faire autrement….sans doute, mais quand même, ,il faut le faire. Braver les lois du conscient de tous !  Pensez bien qu’on ne peut laisser faire  et si tout le monde en faisait autant !Il faut en avoir l’orgueil, l’envergure, imposer sa propre réalité à celle des autres, c’est fou, quand on est seul face à tous, ; c’est avoir un fameux “culot”.Qu’en dites vous ?Rien bien sur, puisque tout le  monde s’en fout.







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 817 articles | blog Gratuit | Abus?