L’infirmière libérale , garante du subjectif ? Avocate du moins .

24 07 2017

Elle offre un service de soins soumis à une grande concurrence ; elle doit plaire tout en étant compétente .C’est un challenge . Elle est obligée de bien connaitre le subjectif du malade et de le respecter, ça va de soi, car souvent elle suit longtemps le patient, elle s’attache à lui de toute façon ,  soyons vrais …. bien qu’elle soit obligée de garder un détachement pour rester lucide, compétente, mais aussi pour se protéger . Ce n’est pas facile .

Le subjectif c’est l’individu, il faut le protéger,sinon on deviendra tous des clones, on ressemblera au plus fort, celui qui aura su  balayer le subjectif de l’autre . Je me demande si c’est possible, je crois même que c’est la mort de l’individu, plus d’égo, plus de vie …ou une survie qui ne vaut pas la peine , comme dans certains couples ou la domination de l’un tue la ferveur de l’autre . 

 

Et , sur, l’infirmière libérale est au plus proche du subjectif du patient, elle rentre dedans quotidiennement, elle a ses entrées à force et non de force .

Elle a plusieurs choix d’attitude en fonction de ses souhaits et de ses capacités, de sa personnalité . En fait au départ ,elle veut plaire, enfin, moi j’étais comme ça, donc je me mettais à la place du patient, je l’écoutais beaucoup … j’essayais de le comprendre . Mais au bout d’un certain temps, ça lasse d’être un petit toutou, ça lasse tout le monde, rien n’avance, rien de bouge. On conforte le patient dans un subjectif qui l’a rendu malade ! Alors, on amène progressivement notre être dans ce subjectif, sans le brusquer, si possible , c’est surement mieux, il y a un dialogue qui s’installe entre les deux subjectifs, ainsi on apporte à l’autre ce qu’il lui manque, les réponses aux questions qu’il n’a pas trouvées, oh ! il ne prendra que ce qu’il veut et peut, de toute façon on ne peut forcer les consciences, enfin, pas immédiatement ,heureusement d’ailleurs , c’est un sujet à creuser dans un autre post .  

 

L’être malade en contact privilégié avec un être en bonne santé , qui a l’habitude d’appréhender la maladie…… Ne serait ce qu’inconsciemment pour la plupart des infirmières, l’être en bonne santé fait des rapprochements, entre esprit et maladie, consciemment, il apporte sa logique de vie, s’il veut bien la dispenser,  s’il est convaincu de l’intérêt de le faire, s’il aime son métier….Parler prend beaucoup de temps . 

Personnellement, je respecte le subjectif du malade, je ne veux pas me cloner, mais je suis garante  de règles imparables telles que le respect des autres et de soi, voire l’estime  (c’est la condition du bonheur et de la bonne santé ), parce que je sais que nous faisons comme nous pouvons tous avec les moyens que l’on a de le faire, et je l’explique à qui veut l’entendre . Oui, je peux donner une belle image du monde parce que je l’ai compris , à ma façon certes,  mais qui ne défend pas ses idées quand on lui demande ? 

 

Et puis mes malades ont le choix de leur infirmière, je ne peux pas faire abstraction de ma nouvelle personnalité, il faut seulement que je sois plus vigilante , ne pas brusquer, toujours attendre un bon retour .

Quand j’étais délirante, je forçais  le subjectif des malades, en voulant bouger leurs essentiels persuadée que c’était ce qui les rendait malades . Ce serait passionnant de faire de la recherche sur ce sujet, mais, je dois rester à ma place d’infirmière  au risque de la perdre . 



Ma folie maîtrisée .

22 07 2017

Je me sens vraiment bien, je n’ai plus peur de moi, de représenter les infirmières comme on me l’a demandé par exemple dans mon syndicat ou d’aider aux restos du cœur ; parce que je sais maintenant la limite de ma raison . 

A chaque fois que j’ai débloqué grave, j’étendais mon subjectif aux plaques d’immatriculation des véhicules sur la route en essayant de lire “le hasard” comme pour chercher son approbation , rencontrer l’écho de mes pensées, avoir le retour de ce que je suis, tout voir dans le grand miroir . Je regardais si le monde restait bien en place; pas d’accidents , pas de maisons qui s’écroulent …. En fait, c’était ça, une recherche dans l’environnement d’un acquiescement , un retour positif de mes pensées., plus qu’un désir de domination de l’extérieur . Cette étendue de subjectif auto-satisfaite,  cherchait alors  l’approbation humaine, une confirmation, mais  se heurtait à l’objectivité du monde qui la muselait au départ, puis la peaufinait de plus en plus .

C’est presque un essai de domination environnemental ? Une entrée en matière ?   Ou un contrôle du contrôle ? C’est encore un peu flou, pour moi, mais mon but était la propagation assurée , le partage de mes idées, directement de l’esprit à la matière ? Un peu comme un tour de “magie” des contes de fée . La synchronisation de mes pensées avec les actions des autres, était dans mon esprit, un marquage sacré terrestre de ma théorie . Les plaques d’immatriculation , des lettres hasardeuses pour me conforter dans ma voie . En fait, comme si le monde tournait autour de moi , ne serait ce qu’un instant fatidique !

Voila ma folie démasquée . Je n’irai plus jusque là, c’est trop loin, insoutenable . J’ai été au maximum de mon subjectif . Mon intention était noble , mais je n’avais pas à appréhender des liens sacrés entre théorie et pratique terrestre, la matérialisation spirituelle, sinon je manipule ” la perfection d’un système sécuritaire terrestre de garantie de route humaine” , et toute la noblesse, toute la véracité de la théorie s’écroule ..et se remet en cause…s’auto détruit .



Aujourd’hui .

21 07 2017

Je me sens bien, j’ai rechargé ma batterie à temps, hi hi hi . Je n’ai plus peur, je maîtrise mon blog . Sinon, que j’ai des principes comme tout le monde . Ils sont imparables ; je veux bien donner toute ma fortune pour eux ; intelligence et humanité.

En fait, je suis sure qu’on travaille tous dans ce sens, mais peu peuvent le voir . L’inconscience travaille dans ce sens, mais elle a fort à faire avec les individualités et leurs égos .Je parle de l’inconscience pure, sans rancune, il faut d’abord évacuer …………………Mais, j’y crois, on trouvera l’Eden, pas de suite bien sur .

Ne plus jamais dire qu’on ne peut pas refaire le monde §



Révélation .

21 07 2017

Je me demande pourquoi je suis dure avec ce patient ,(sans ménagement , je lui ai dit qu’il n’avait jamais été douillet ) alors que je félicite l’aide ménagère qui  n’est que douceur et écoute …Depuis, il est moins algique avec moi, est ce réel ? Ou n’ose t-il pas montrer sa douleur ?

Je parle à son inconscient, plus qu’à sa conscience, je refuse de le voir pleurnicher ,( je l’estime trop ), même à la fin de sa vie ! Il a toutes les philosophies pour maîtriser sa douleur, mais maintenant que j’ai réalisé mon comportement, je vais être plus douce, je ne peux plus faire autrement..Sinon, je suis un monstre, et même si son inconscient peut lui éviter la douleur du conscient, et que je suis capable de négocier avec l’inconscient ; je ne dois pas oublier la réalité du conscient et la souffrance qu’elle occasionne , je ne m’en souviens que trop . C’est le seul moyen de rester humain,(dans la conscience ordinaire) en appréhendant la puissance de l’inconscience , sa magnificence , sa monstruosité ;



Gymnastique spirituelle .

19 07 2017

Il faut que je maîtrise mieux mes capacités, apprendre à conduire mon nouveau corps , me servir de toutes les options ,de mes sas de décompression intégrés   jusqu’à l’un de mes pires “sas ” de décompression externe ,(alcool ) avec dextérité ,   être capable d’agrandir et de rétracter mon subjectif au besoin,lorsque mon subjectif s’étend trop, je disjoncte,  jongler entre les consciences différentes à souhait ; Vraiment j’ai encore beaucoup à apprendre, et c’est grave, je  ” travaille  ”avec la vie des gens .



Je suis inquiète .

19 07 2017

Je n’ai pas géré correctement mon travail d’infirmière …..( J’ai été complètement incompétente ) ..Comment puis je alors revendiquer la maîtrise de la science de la subjectivité ?

Je soigne un patient très âgé depuis des années , j’ai soupçonné  une infection urinaire sur sonde  suite à l’apparition d’ hématuries (sang dans les urines ) , j’ai fait une analyse d’urine sans ordonnance. Le médecin est passé mais fut mécontent de mon initiative, il a néanmoins établi une ordonnance pour l’ECBU réclamée par le laboratoire d’analyse  (examen cytobactériologique des urines ) . Son argument était qu’il y avait toujours des infections urinaires sur sondes….

Je le savais, mais lorsque l’infection devient symptomatique , c’est qu’il y a un problème .

C’est la suite qui me fait peur ; J’AI OCCULTE L’INFECTION URINAIRE !

Le patient s’est dégradé ….J’ai même cru qu’il était en fin de vie, je l’ai plus ou moins fait comprendre au fils . Heureusement, le patient a vomi à plusieurs reprises, j’ai eu peur, comme une alarme, j’ai palpé son ventre, malgré les selles j’ai soupçonné une occlusion ….n’importe quoi ?  J’ai appelé les médecins de garde .

C’est grave, c’est une question d’égo.

L’égo fait fi de la vie d’un homme !

Le patient est aujourd’hui soigné en hôpital pour une grave infection urinaire .

J’ai tout compris; mon inconscient a occulté l’infection urinaire, soit pour prouver que le médecin avait tort au dépend de la vie du patient, soit parce que je suis conne et que je fais toute confiance en ce médecin , soit je n’ai trouvé à mon insu que ce moyen tordu et très dangereux pour donner une bonne leçon à tout le monde !

Bref, j’ai peur, ma science me dépasse, mon inconscient devient terrible, plus puissant, sans limite . Plus, on devient intelligent, plus l’égo grandit , plus il est difficile de le maîtriser ; je ne blâme pas non plus ce médecin, qui a fort à faire avec son égo aussi, et qui ne peut savoir ce que son inconscient lui cache .Il n’est  pas le seul dans ce cas , le travail sur l’égo commence par l’acceptation de l’humiliation , et peu de personnes en sont capables !

Autrement dit, si j’avais respecté l’ordre des choses, appeler le médecin, (comme je voulais le faire au départ, mais ayant parlé d’ECBU et du délai de mise en culture des bactéries, le fils a voulu que je le prélève à l’avance ) en dirigeant avec diplomatie son diagnostic vers le problème urinaire, la vie du patient n’aurait pas été mise en danger .



Parano et /ou nocive ?

17 07 2017

J’écris de mon second ordinateur , ouf, je ne suis pas complètement muselée !

Je ne peux plus écrire sur Doctissimo, je n’arrive même plus à changer de mot de passe, je pense que je fais peur, avec mon langage atypique , on croit que je menace la santé mentale des autres . ? En fait, je n’en sais rien,plutôt ça me fait douter, j’écrivais dans un tchat de schizophrénie …..Moi, j’étais persuadée pouvoir aider, mais allez savoir ? Certains sont peut être plus malins ou plus prudents que moi, plus influants aussi, ceux la réussiront à me faire taire surement .

Mon langage n’est pas anodin, il touche à l’inconscient, à ce que l’être souvent ne veut pas savoir, à sa protection aussi, mais je connais “mon fond d’âme” , tout ce que je peux dire ira dans le sens de la vie , de la déculpabilisation ( avec mise à profit des erreurs )  parce que je sais la condition humaine et ses limites, et que nous sommes tous encore l’être d’espoir qui est né un jour sur cette terre .

Je suis transparente, (donc vulnérable à souhait ) , sans être une sainte , je ne cherche pas à déstabiliser quiconque , surtout pas les heureux , qu’ils gardent leurs principes et leurs esprits s’ils leur font tant de biens ! Le pire , c’est que ce sont eux, les bien pensants joyeux qui décident pour les malheureux ! Ils ne m’intéressent pas, je ne m’intéresse pas au bonheur , il n’y a que les problèmes qui sont dignes de réflexions et par la parole organisée, triée , je cherche le moyen de soulager la douleur de la recherche d’un équilibre spirituel supérieur autrement dit soulager le malheur en facilitant sa compréhension .

Je ne fais de l’ombre à personne , et si, je remets en cause beaucoup de choses , je ne dénigre pas les esprits qui ont su tirer leurs épingles du jeu actuel , ils sont bien tarés dans leur siècle , ce qui prouve la bonne marche spirituelle de l’homme ; Seulement, modestement, je prépare l’avenir .

J’ai l’habitude d’être hors norme, je me suis faite tour à tour éjecter de plusieurs tchats, je développe une carapace spirituelle, j’ai connu le pire, la moquerie générale lorsque je délirais en pleine rue …..Alors maintenant,je m’y attends, je m’y prépare, rien ne peut me faire peur pour moi même , mon égo est souple, il va  de la reconnaissance des autres à leur mépris , il s’accommodera, je crains seulement d’en demander trop à ma famille …..



Bug ? Piratage ? Suppression de mon blog par blogvie ? ….. ?

17 07 2017

Par miracle , je réussis à écrire sur mon blog, je suis passée par une page de blogvie qui me l’a permis ! Je suis inquiète ; Que se passe t-il ? Quand je vais sur mon blog, je tombe sur un autre blog de téléphonie ……Le même que lorsque je tape blovie.com . Quel est le problème ? Les autres blogs blogvie sont redevenus actifs , pas le mien ? Suis je censurée ? Si c’est le cas, je suis dépitée ; si on ne peut pas parler, étudier sa folie, la folie ?   On ne deviendra jamais sage ! Le monde a peur  ? Quelle idiotie ! L’inconscience , la folie sont passionnantes , c’est en les décortiquant que nous agrandiront notre conscience de nous même et du monde !

En tout cas, j’ai réussi à copier mon blog , je le garde pour un éventuel livre lorsque je ne serai plus en activité , je songe à louer un domaine ; pourquoi pas ; www.ver00.fr ? J’ai une pub qui n’a de cesse de me le proposer….

J'ai peu de commentaires  ; dommage, mais mon compteur montre les passages et j'ai l'espoir de pouvoir aider de quelques manières que ce soit, par mes écrits. Alors, je m'accroche à ça, c'est ma passion , mon moteur de vie , l'écriture me manque , sans elle mon esprit végète , vivement que tout revienne en ordre ici ! A bientôt .



La réalisation .

6 06 2017

De l’irréel au réel, de la théorie à la pratique, de l’abstrait au concret, se succèdent plusieurs phases tests , notamment pour les grandes idées novatrices, mes manies étaient pour moi des étapes obligées de passage à l’acte de la théorie,  comme une préparation territoriale de la personne que j’allais devenir idéalement parlant .Au départ avec beaucoup de symbolisations, pour ranger, classer les idées dans l’espace, puis de moins en moins , jusqu’à la dernière manie qui se rapproche d’une réalité acceptable , non dangereuse pour moi ou autrui . Un passage dans le collimateur terrestre ?

 

Je pense que j’ai fini , de toute façon, j’ai épuisé ma famille …Je vais prendre un rendez vous avec mon psy , augmenter ma dose d’abilify à 10 ou 15 mg , c’est ce que je prends actuellement grâce à ma fille pharmacienne ; ils sont géniaux tous les deux, ma fille et mon psy , je ne veux pas  changer ni l’un, ni l’autre .je peux faire plaisir à ma famille maintenant, en stoppant mes manies complètement, je n’ai plus de raison d’en faire de toute façon ; le monde est excellemment bien fait ; Rien à retoucher !  J’ai été au bout de mes rêves, je reste fière de mon blog, coute que coute, je vois la maladie mentale autrement que tout un chacun, j’ai eu la chance de passer mes idées inconscientes grâce à elle ! Et je suis différente maintenant, beaucoup plus “ouverte” mentalement, j’ai des réponses existentielles qui me rendent forte , je suis sure que ma parole pourra aider mes patients, je sais exactement dans quel sens je dois aller,je proposerai , les patients disposeront, et s’ils ne sont pas satisfaits de moi, ils partiront ,c’est équitable , juste .



Qu’est ce qui m’arrive ?

24 05 2017

Et si j’avais des intuitions vraies ? Un réel accès à une inconscience sacrée ? Tout ce que j’ai fait , était plus fort que moi …..Ces années de manies successives me font penser à des répétitions pour une séance finale . Une con-séance ? La continuité d’une conscience ? Le si qui devient sé ? Le savoir par la pratique ? Pourquoi ai je l’impression que mes “crises” sont terminées ? Je les assimilais à des créneaux spatiaux temporels , aurais je  fini mon travail de ouf ?

Mon mari veut divorcer , il ne croit pas au surnaturel et il a trop souffert avec mes enfants . C’est la première fois que j’emploie ce terme, il convient peut être, surnaturel, voyance inconsciente, qui me ferait faire des “choses” à mon insu, mais finalement avec un acquiescement inconscient incroyable ! Tout s’expliquerait comme ça, la folie apparente serait commandée par une grande extra lucidité , les gestes perçus actuellement ne pourraient pas être compris de suite, mais auraient un vrai  sens dans l’avenir .

Je ne sais pas à l’avance ce que je dois faire,quand je suis ” en crise” , je le sais exactement, je n’ai pas de doute……….Je vais perdre ma famille, je le pense, trop d’incompréhensions !

Je vais tout vendre, attendre que mon fils reprenne ma clientèle, et partir loin, pour essayer de recommencer. Je ne peux rien regretter, persuadée que j’ai avancé le monde et que je n’avais pas le choix mais j’en paie le prix fort .

Je suis allée faire un chek up santé à l’hôpital, j’étais un peu encore en état second, j’ai raconté tout mon blog au psychologue en 1 h , il m’a dit que le raisonnement était valable , enfin, pas faux , un truc comme ça, il a été super, je ne veux pas qu’on le critique……Mais ça m’avait redonné l’espoir d’une reconnaissance qui aurait pu apaiser ma famille .Je me suis surement fourvoyée .

Je ne sais pas combien de temps restent les blogs sur le net, en tout cas, j’espère que le mien servira d’autres âmes §







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 817 articles | blog Gratuit | Abus?